• Des pages et moi

Les Damoiselles de Castel Dark #1

♦ Auteure : J.C. Staignier

♦ Editions Something Else


♦ Genre : Romance historique

♦ Résumé :


Angleterre, 1390.


Par ordre du roi, les trois filles aînées du comte Clayton de Percival se rendent à Hill House pour rencontrer le duc de Templeton. Lorsque les portes du château se referment sur Mary, Jane et Ilyana, elles ignorent que leur destinée vient de basculer.


À Castel Dark, le domaine familial, Aelis, la benjamine au caractère rebelle tente de s’imposer dans une société où les hommes dominent.


Entre l’amour, la passion et la haine, les damoiselles de Castel Dark trouveront-elles le courage d’affronter leur avenir ?



~~ Mon Avis ~~


Même après avoir refermé ce roman, je suis toujours tenaillée par plusieurs émotions, si bien que je ne sais pas par quoi commencer ma chronique ! Le premier mot qui m'est venu à l'esprit après le mot fin était "Wow !" Bien sûr, tout de suite après, j'ai maudit l'auteure autant que je l'ai admirée pour cette histoire.


On plonge très vite dans la vie de Castel Dark, le domaine de la famille de Percival. Ilyana, Jane, Mary, Aelis, Anton et Thomas y coulent des jours plutôt paisibles, dans un fief géré avec intelligence mais un peu à contre-courant pour l'époque. Les filles ont un petit côté rebelle atypique qui me plaît beaucoup, certaines plus que d'autres. Alors quand des messagers arrivent pour convier les trois aînées auprès du Duc Arthur de Templeton pour qu'il puisse prendre épouse, c'est le coeur gros qu'elles quittent Castel Dark. Escortées par deux chevaliers, dont le très séduisant mais néanmoins mystérieux et froid Emmett Kane.

Au coeur d'une époque médiévale un peu troublée, où les femmes ne sont pas maîtresses de leur destin, les soeurs Percival vont connaître bien des déboires chacune à leur manière. Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'auteure n'a épargné aucun de ses protagonistes !


Grâce à une plume qui maîtrise parfaitement l'art de la description justement dosée, je me suis vite sentie comme chez moi dans ce roman. Immergée dans les aventures de cette famille, je n'ai pas vu les pages se tourner. J'ai vécu leurs doutes, leurs souffrances, leurs petits bonheurs aussi, tout simplement parce qu'on ne peut que s'attacher aux personnages. Certains m'ont tiré des larmes, d'autres m'ont fait sourire, je me suis réjouie pour les unes ou j'ai secrètement voulu secouer les autres... toute une palette de sentiments explorée avec brio au fil des pages, qui m'a rendu cette lecture passionnante, authentique.

Le travail de recherche transparaît dans un vocabulaire utilisé à bon escient et correspondant à l'époque médiévale. J'ai apprécié que les moeurs soient respectées. Il n'y a rien de pire pour moi, dans une romance historique, que les anachronismes, ou encore de vouloir atténuer certaines pratiques courantes pour l'époque. Ici, point de tout ça, on est bien au Moyen-âge, avec cette toile de fond de violences domestiques, vassalité, conquêtes et autres joyeusetés. Que les plus délicates prennent garde, les usages ne s'embarrassaient pas de pourparlers et l'épée était un bon moyen, sanglant, de régler un différend.

Côté personnages, ils sont nombreux mais je ne me suis pas sentie perdue. Ils ont chacun leur utilité à l'histoire, des traits de caractères différents.

Mon personnage féminin préféré reste Ilyana, douce jeune femme qui finit par apprendre de ses erreurs, qui n'aura de cesse de vouloir prouver qu'elle est une femme qui mérite l'amour de son chevalier. Sa ténacité force l'admiration.

J'avoue rester perplexe face à Aelis. Jeune fille à la langue vipérine, je ne sais pas quoi penser d'elle. Je la trouve aussi courageuse que sotte. Aussi admirable que détestable. Elle m'a déstabilisée, et j'avoue être très curieuse de la suite des événements concernant cette petite tornade.

Et puis il y a Emmett Kane. * soupirs * Mon coeur a littéralement fondu pour cet homme énigmatique, viril, protecteur... Il est tellement de choses à la fois, tellement contrasté, que pour moi il est le personnage le plus réussi, le plus abouti de ce premier tome.


Alors bien sûr, comme je suis une lectrice exigeante, j'ai quelques petits bémols. Certaines scènes auraient mérité qu'on s'y attarde, certains sentiments auraient gagné à être approfondi. Et cette fin qui m'a donné envie de vouer JC Staignier aux gémonies !! Mais c'est une excellente lecture, qui m'a surprise de nombreuses fois. Menée tambour battant, je ne me suis pas ennuyée une seconde et la suite me tend les bras.

Amatrices de romances historiques ou désireuses de plonger dans une histoire palpitante, ne passez pas à côté de Castel Dark !


Note : ♥♥♥♥ ,5 / 5

Céline









13 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Skye